La traversée de la Tête de Vuargne

Dominant le lac et les alpages de Joux Plane, ce parcours aérien est un formidable belvédère sur les massifs du Chablais, du Haut Giffre et du Mont Blanc.

Le lac de Joux Plane est un lac artificiel, situé à 1670 mètres d’altitude, destiné à l’abreuvement des troupeaux de l’alpage et à la régulation du cours du torrent La Valentine. Dans ses eaux se reflètent, en début de matinée et fin d’après midi, le Mont Blanc et les aiguilles de Chamonix.

vue sur la tête de Vuargne et le lac de Joux Plane

Temps de  marche: 1 heure 30

Altitude de départ: 1691 mètres

Altitude Maximale: 1826 mètres

Dénivelé positif: 135 mètres

Difficulté: facile

Balisage: oui

Nature du terrain: sentiers

Période conseillée: de juin aux premières neiges

Difficulté particulièrebref passage raide pour rejoindre l’arête

Recommandation particulière: aucune

Commune: Verchaix

  

Départ: le lac de Joux Plane situé au sommet du col de Joux Plane.

Itinéraire

Du lac de Joux Plane emprunter à droite le sentier qui conduit au véritable col de Joux Plane situé entre la Tête de Vuargne* à gauche (que l’on va gravir) et la pointe d’Angolon sur votre droite. Du col, un sentier s’élève rapidement dans la pente herbeuse  par quelques lacets serrés pour atteindre un ressaut rocheux.

Le sentier le contourne par la gauche, traverse les pentes dominant le lac puis s’élève dans une combe avant d’atteindre l’arête.

Le sentier se poursuit, sans plus de difficulté, ouvrant un point de vue splendide sur la chaîne du Mt blanc à gauche et les montagnes du Chablais à droite.

Quelques centaines de mètres plus loin, apparaît la gare du télésiège de Ranfolly (domaine skiable des Gets). Devant la gare, une table d’orientation vous permettra de mettre un nom sur les sommets qui vous entourent.

Poursuivant  le fil de l’arête, le sentier redescend tranquillement jusqu'à la route du Col. Celle -ci atteinte tourner à gauche et rejoindre le lac.

 

* Vuargne signifie «  bois de sapin  ». La tête de Vuargne  «  sommet boisé ».

 Le secteur de Joux Plane était autrefois boisé (Joux provenant du latin

 Juria = forêt) notamment le versant de la Dranse (en descendant sur Morzine) qui est aujourd’hui encore occupé par une très belle forêt d’épicéas.