Le lac des Chambres

Le spectacle qu'offre le lac des Chambres est très surprenant. Jamais totalement en eau, perché dans une combe étroite  et dominé par le glacier de Folly,  il évoque un paysage polaire, composé, suivant la saison, d'une banquise ou bien d'icebergs échoués sur une rive.

le lac des Chambres

Départ: Le refuge de Folly

Temps de montée: 1heure 30

Temps de descente: 50 minutes

Altitude de départ: 1558 mètres

Altitude Maximale: 2100 mètres

Dénivelé: 542 mètres

Difficulté: assez difficile

Balisage : oui - GR de Pays  le tour des Dents Blanches

Nature du terrain: pierriers et quelques lapiaz

Difficulté particulière: névés tardifs au niveau des "Eaux Froides"

Recommandation particulière: aucune

Période conseillée: de juin aux premières neiges

Commune: Samoëns

Itinéraire

Suivre le sentier du Col des Chambres à votre droite juste après le refuge. Assez raide, il croise après 45 minutes d'efforts, une sente sur votre gauche conduisant à l'une des entrées du gouffre Jean-Bernard. Peu après, par un pierrier souvent enneigé, on gagne les Eaux Froides. Sur votre droite, les parois verticales de la pointe des Chardonnières et de Pointe Rousse vous dominent de plus de 700 mètres et donnent à cette randonnée un caractère "haute montagne".

Le sentier, par une section raide, accède à une croupe herbeuse qui conduit au Lac des Chambres.

Ce lac est à caractère proglaciaire. Pendant le printemps et jusqu'à fin juillet, une couche de glace épaisse (jusqu’à plus de 13 mètres suivant les précipitations et les rigueurs de l'hiver), repose sur la masse d'eau. Puis l'eau est peu à peu drainée dans le dédale des réseaux souterrains et la glace vient reposer sur la surface irrégulière du fond du lac et se fracture, formant cet impressionnant chaos de blocs de glace.

Le retour s'effectue par le même itinéraire.