Les sentiers de la contrebande

Cet itinéraire vous emmène sur la trace des contrebandiers et des colporteurs qui transportaient de France vers la Suisse (et vice versa) via les cols de Coux ou de Bostan, nombre de marchandise à dos de mulets et à dos d’hommes.

C’est un des plus beaux circuits  que l’on puisse réaliser mêlant la douceur et le charme des alpages de la Golèse et de Barme à l’austérité du Pas de La Bide et de la combe de Filipendin.

le col de Coux et les Dents Blanches

Départ: parking du Plan aux Arches (départ pour les refuges de Bostan et de La Golèse)

Temps de marche:

1er jour: 1h30 - le refuge de La Golèse

2ème jour: 3h30 - le refuge de La Golèse - le col de Coux - Cantines de Barme et des Dents Blanches

3ème jour: 3h45 - Cantines de Barme et des Dents Blanches – Col de Bostan – refuge de Bostan

4ème jour: 1h30 - refuge de Bostan – Parking du Plan aux Arches

Altitude de départ: 1096 mètres 

Altitude Maximale: 2290 mètres

Dénivelé positif: 1er jour : 575 mètres, 2ème jour : 611 mètres, 3ème jour : 798 mètres

Difficulté: difficile

Balisage: oui - GR de Pays le tour des Dents Blanches

Nature du terrain: sentiers d'alpages, éboulis, lapiaz et névés

Difficulté particulière: le passage du Pas de La Bide, passage escarpé équipé d’une main courante.

Recommandation particulière: carte d’identité pour entrée sur le territoire Suisse. Réservation pour les refuges Français et Suisse.

Période conseillée: de juillet à octobre

Communes: Samoëns et Champéry (Suisse)

Itinéraire

 

1er jour : gagner le refuge de La Golèse

 

2ème jour :

Du refuge de La Golèse remonter jusqu’au large chemin, passer le Col de La Golèse et s’engager dans la descente versant Morzine. On quitte le large chemin au carrefour de Bonnevalette (balise) et la descente se poursuit sur un agréable sentier sous l’imposante muraille des Terres Maudites, jusqu’au croisement (balise) avec le sentier conduisant au Gîte de Chardonnière. Le sentier traverse ensuite un pâturage puis le torrent de Chardonnière et remonte sur un large chemin forestier. Ici commence l’ascension vers le col de Coux. D’abords en Forêt puis dans l’alpage de Fréterolle, le sentier court sur une arête pour atteindre le col de Coux. Une table d’orientation permet de se situer dans ce  très beau panorama. Entamer la descente en suivant l’indication « arête de Berroi. » balisage Suisse blanc rouge blanc. Le parcours sur ce sentier bordé de rhododendrons est très agréable. L’itinéraire rejoint bientôt les chalets de Latieurne puis, par un large chemin le long du torrent de Barme, les chalets éponymes ou sont situées les très confortables et accueillantes cantines des Dents Blanches et de Barme. Le cadre est ici exceptionnel, c’est un peu le village de Heidi dans les célèbres romans de Johanna Spyri.

 

3ème jour :

De Barme, remonter par la route le vallon en direction des chalets de Latieurne puis de Luibronne. Une pancarte et une marque sur un rocher indiquent « Pas de la Bide ».

Emprunter ce sentier qui rejoint bientôt le Pas de La Bide. Ce passage rocheux,  équipé d’un câble,  se faufile derrière une écaille de rocher détacher, puis donne accès à La Combe de Filipendin. Cette combe est un vaste pierrier dans laquelle traîne tardivement quelques névés. La remontée est raide et il faut mieux ne pas avoir trop abuser du Fendant la vielle au soir. Au sommet le sentier rejoint l’abri de Bossetan (orthographe Suisse) puis le col. Poursuivre la descente versant Français pour rejoindre le refuge de Bostan.

Liens vers les sites Internet des refuges :

 

- refuge de la Golèse

- refuge de Chardonnière

- A Barme : cantine des Dents Blanches ou cantine de Barmaz

- refuge de Bostan