Le refuge et le lac de la Vogealle, par le Pas du Boret

La montée pour le refuge de La Vogealle est soutenue et mieux vaut éviter les chaudes après midi d’été. Mais le spectacle offert est à la hauteur des efforts consentis. Situé dans une cuvette glaciaire face au Tenneverge et au massif du Ruan, le très confortable refuge de La Vogealle est une étape incontournable sur les itinéraires du tour des Dents Blanches et du tour du Ruan

refuge de la Vogealle

Temps de montée: 3 heures 15

Temps de descente: 2 heures 15

Altitude de départ: 955 mètres 

Altitude Maximale: 1902 mètres

Dénivelé: 947 mètres

Difficulté: difficile

Balisage: oui - GR de Pays  le tour des Dents Blanches

Nature du terrain: sentiers d'alpages, pierriers et lapiaz.

Difficulté particulière: passage aérien, équipé de câbles, délicat par temps humide, voir même infranchissable en cas de pluie ou d’orage.

Recommandation particulière: respecter la réglementation en vigueur dans la Réserve Naturelle.

Période conseillée: de juin aux premières neiges

Commune: Sixt Fer-à-Cheval

Itinéraire

 

Il est possible d’accéder à l’alpage du Boret (buvette) et au refuge de La Vogealle par le sentier du Fond de la Combe. Cet itinéraire est  plus long (4 heures pour le refuge) mais ne présente pas de difficulté.

 

Du parking du Fer-à-Cheval, suivre le large chemin qui progresse dans une forêt d’aulnes et de frênes. On sort bientôt de celle-ci et apparaissent alors les hautes parois du Tenneverge d’où jaillissent des cascades. Au croisement opter pour la direction de gauche indiquée « Passerelle de la Samosse ». Celle-ci franchie, poursuivre à droite jusqu’à la buvette de Prazon. Laisser tout droit le chemin conduisant au "Fond de la Combe" et suivre à gauche le sentier se dirigeant vers la paroi rocheuse. Le Pas du Boret permet de franchir l’escarpement rocheux dans son point de faiblesse. Le sentier progresse en écharpe vers la droite, remontant tout d’abord des dalles lisses pour prendre pied sur une vire herbeuse inclinée (le crêt de la Rosta). Remonter celle- ci  (câble) jusqu’à son point le plus haut situé à l’orée de la forêt de hêtres. Obliquer alors franchement à gauche pour emprunter une faille dans le rocher que l’on remonte par des lacets serrés (câble) pour gagner l’alpage du Boret (buvette).

La vue sur le Mont Ruan et son glacier ainsi que le glacier de Prazon et le Massif du Tenneverge est saisissante.

Le sentier remonte la prairie puis gagne une zone d’éboulis, traverse le lit escarpé de quelques torrents impétueux à la fonte des neiges ou après les orages, et gagne la croix de la Pierre du Dard, située sous les hautes et sombres parois du Dard. Contournant un promontoire rocheux, le sentier atteint " le Dardet ", point de passage le long de la falaise, puis se redresse brusquement pour gagner la cuvette herbeuse où est situé le refuge de la Vogealle.

 

Ce nouveau refuge a été inauguré le 05 juillet 2008 après 3 années de travaux et plus de 800 tonnes de matériel acheminées par hélicoptère.

Pour atteindre le lac (20 minutes) poursuivre le sentier qui, surplombant une profonde gorge, franchit un escarpement rocheux et pénètre dans le vallon au fond duquel s’étend le lac. Celui-ci est généralement en eau jusque vers le début du mois d’août. En face de vous domine, imposante, la muraille des Dents Blanches, et un peu à gauche la Golette de l’Oule et le Col du Taureau, à droite la Montagne de Sageroux et derrière vous, le pic du Tenneverge.

Le refuge de la Vogealle -Alt 1902 mètres - 

Commune : Sixt Fer à Cheval

Tél: 04 58 00 14 85 - hors saison : 06 20 60 91 40

http://www.refugedelavogealle.com

58 places

Ouvert du 15 juin au 15 septembre

 

Les randonnées au départ du refuge :

- Situé sur le Tour des Dents Blanches et sur le Tour du Mont Ruan

- Le Lac de la Vogealle

- Le Tour de pointe Rousse des Chambres

- La pointe de Bellegarde

- Les Avoudrues ( par la pointe de Bellegarde )

- Le Mont Ruan

- Les Dents Blanches