Promenades hivernales dans la vallée du Haut-Giffre

Le Pont du Revé - Vallon

 

 

Durée: 2 heures

Altitude de départ: 700 mètres

Altitude maximale: 717 mètres

Dénivelé: 17 mètres

Difficulté: facile

Balisage : oui, balises "pédestres"

Matériel: itinéraire damé, mais une paire de raquettes peut être utile pour la première partie de cet itinéraire à savoir jusqu'au village de Vallon.

Recommandations particulières: aucune

Difficulté particulière: aucune

Commune: Samoëns

Cette itinéraire progresse en première partie le long des digues du Giffre. Le parcours, en sous bois, est très agréable. Pendant l'hiver le niveau des eaux du Giffre est très bas. Celui - ci a un régime nival, ce qui explique que le niveau maximum de son débit soit atteint durant les mois de Mai à Juin.

Après avoir traversé une large plaine on découvre le village de Vallon, splendide et particulièrement bien entretenu par ses habitants, les² Cavoêrus². Celui - ci est scindé en deux parties: Vallon d’en Bas et Vallon d’en Haut. Ce village constitua une paroisse civile à partir de 1730.

Le 22 juin 1811 elle fut rattachée à Samoëns par un décret impérial.

Départ

 Le parking du pont du Giffre, situé devant le camping de Samoëns

 

Itinéraire

Du parking, traverser la route puis longer le Giffre  jusqu'à une passerelle enjambant le Clévieu. Traverser puis emprunter le chemin de gauche ( balisé avec le sigle "piéton", ne pas marcher sur la piste de ski de fond), qui vous promène sur les anciennes digues du Giffre. Le sentier, en sous bois, rejoint bientôt le Giffre que l'on suit jusqu'au pont de Revé.

Laisser le pont sur votre droite et prendre, quelques mètres plus loin, le chemin qui part à gauche et traverse la plaine de Vallon. Face à vous domine la montagne de Criou et à droite, en fond de vallée, la montagne de Commune.

Traverser la route et continuer par celle juste en face qui  conduit à Vallon d'en Haut*.

Dans le village obliquer à gauche. Observer la fontaine, datée de 1873 et taillée dans un seul bloc de pierre. Poursuivre jusqu'à Vallon d'en Bas . La chapelle fondée en 1636 est placée sous le vocable des Saints : Jacques, Philippe et Joseph, en remerciement de leur protection lors de l'épidémie de peste qui sévit en 1630.

Peu après la chapelle, tourner à droite devant un large bassin. La route  conduit jusqu'à un croisement. Tourner à gauche, suivre le torrent du Clévieu puis traverser la route départementale.

Au second pont, changer de rive et continuer à longer le Clévieu pour retrouver la passerelle empruntée à l'aller. Poursuivre par le chemin "piéton" et regagner le parking.